FAQ table élévatrice

TABLE-ELEVATRICE-MANUTENTION est une enseigne de l'entreprise MATISERE.

Cliquez sur la rubrique de votre choix pour en découvrir le contenu

Il permet d’identifier et de marqué les machines conforme à la directive machine 2006/42/CE qui assure le haut niveau de sécurité et le droit de mises en circulation sur le marché européen de la machine. Ce marquage doit être accompagné de la déclaration de conformité ainsi que des informations nécessaires aux utilisateurs.

Nous délivrons un certificat de conformité CE avec chaque matériel de manutention. Toutefois, il appartient à l'utilisateur de soumettre les équipements à une inspection et épreuves réglementaires par un organisme agrée et de procéder à l'entretien et aux vérifications périodiques de la machine. Il en est de même en cas de transformation ou de réparations importantes.

La « directive machine » est un ensemble d’exigences et d’objectifs stricts auxquelles doivent répondre les machines pour bénéficier de la libre circulation sur le territoire européen. Ces directives sont éditées par concertation entre les états membres de l’union européenne pour uniformiser les machines mise en circulation. La directive « machine » s’applique aux machines neuves misent sur le marché européen. Son objectif est d’assurer un haut niveau de sécurité à ces machines.

La directive machine actuellement en place est la 2006/42/CE. Parmi ces spécificités c’est depuis sa mise en place en 2009 que toutes les machines doivent posséder le logo CE qui identifie leur bonne conformité.

Les VGP ou vérification générale périodique sont des contrôles obligatoires imposé par la loi aux propriétaires de machines. Ces contrôles concernent les engins de chantiers et de levages et ont pour objectifs de déceler toutes détériorations ou anomalies de fonctionnement qui pourrait entrainer un danger. Les VGP doivent être réalisé par une entreprise qualifiée et permettent de se conformer à l’obligation de maintien en état de conformité des appareils. La VGP doit être effectué tous les 6 mois sur les appareils ayant une fonction de levage et tous les 12 mois pour les autres. Vous trouverez ci-dessous la liste des appareils et machines soumis aux vérifications générales périodiques.

  • Catégorie 1 (Transpalettes électriques à conducteur porté) = Vérification générales périodiques non obligatoire
  • Catégorie 2 (Gerbeurs électriques à conducteur accompagnant) = Vérification générales périodiques tous les 6 mois
  • Catégorie 3 (Chariots élévateurs à fourches en porte-à-faux avec une capacité de levage inférieur ou égal à 6 T) = Vérification générales périodiques tous les 6 mois
  • Catégorie 4 (Chariots élévateurs à fourches en porte-à-faux avec une capacité de levage comprise entre 6 et 10 T) = Vérification générales périodiques tous les 6 mois
  • Catégorie 5 (Chariots à mat rétractable. Sont compris dans cette catégorie, les chariots à prise latéral, les chariots à poste élevable) = Vérification générales périodiques tous les 6 mois

La peinture époxy est réputé être particulièrement résistante et durable c’est pourquoi elle c’est le type de peinture le plus utilisé pour habillé les transpalettes, gerbeurs, table élévatrices ou autres diables de manutention. La peinture époxy est une peinture à l’huile composée d’un liant polymère époxy et d’un durcisseur. Elle s’applique sur toutes les surfaces et notamment les carrosseries. En plus de sa résistance hors normes aux chocs et aux temps la peinture époxy est une peinture à l’huile qui offre un rendu esthétiquement réussie. 

L’inox est aujourd’hui présent dans tous les secteurs et devenu indispensable dans l’industrie et la construction. Particulièrement solide et durable, l’inox ou acier inoxydable est utilisé principalement sous 2 formes : l’inox 304 et l’inox 316. Ces 2 types d’inox ce différencie par leur composition et répondent à des besoins différents. Ils sont tous les deux conçus avec une base de fer (+ de 50%) auxquelles est ajouté du carbone ainsi que du chrome qui lui confère ses propriétés inoxydables.

Inox 304 : C’est le type d’inox le plus fréquemment utilisé. Idéal en milieu nécessitant une hygiène parfaite et une protection minimum il apporte une protection standard contre la corrosion et la rouille. Néanmoins il n’est pas le plus résistant aux milieux corrosifs ainsi qu'aux atmosphères agressives de type bord de mer, piscine et environnement chimique.

Inox 316 : Cette forme d’inox contient dans son alliage une proportion de Mobylène (2 à 3%). Il apporte une protection accrue pour travailler dans les environnements corrosifs, pollués et très agressifs. Il sera fortement conseillé pour évoluer dans les industries chimiques, en extérieur dans les milieux humides et dans les environnements iodé comme les zones portuaires et les entrepôts en bords de mer.

Tous les appareils de manutention électrique possèdent un nombre de cycle qui correspond aux nombres de fois où il est possible d’utiliser la fonction élévation et descente. Pour les transpalettes électriques et les gerbeurs électriques ce nombre est indissociable de la capacité de la totale de la batterie et nous indiquons donc une durée d’utilisation globale du matériel à pleine charge et pour une utilisation continue. Pour les tables élévatrices électriques nous indiquons par contre un nombre de cycles d’utilisations maximum. Un cycle correspond à une élévation à la hauteur max et une descente complète avec une charge correspondant à la capacité max du modèle de table utilisé. Par exemple pour la table élévatrice semi-électrique ES50D il sera possible d’effectuer jusqu’à 40 montée et descente complète avec un charge de 500kg. Le nombre de cycle est ainsi intimement lié au poids de la charge à manipuler et à l’effort demandé au système électrique.

Certaines tables élévatrices sont conçus directement pour se maintenir à un niveau constant pour d’autre cela est une option que nous vous proposons. Mais quel est intérêt d’une table élévatrice à niveau constant ? Cette fonctionnalité permet de maintenir la table élévatrice à une hauteur de travail donnée au fur et à mesure que la table est chargée ou déchargé. Ainsi la charge reste toujours à une hauteur de travail pratique ce qui permet de réduire les efforts pour l’opérateur. Le niveau constant sera ainsi particulièrement adapté pour une table de travail utilisé sur une chaine de montage ou une ligne de production. Ou encore sur un poste de palettisation ou dé-palettisation par exemple.

Les pantographes sont les ciseaux qui permettent l’élévation de la table élévatrice ou de la nacelle. On pourra ainsi aussi bien dire une table à double pantographe ou double ciseaux.

Aujourd’hui on charge plus de 600 millions de palettes par an en France. Les palettes les plus utilisés sont les « palettes Europe » ou « EUR-EPAL » dont les dimensions sont normalisées et qui sont des marques déposés. Il existe de nombreuses autres tailles de palettes selon les usages et spécificité du matériel transporter ce qui explique notre large gamme de transpalette aux dimensions de fourches différentes.
Pour les industries spécifiques et les milieux agressifs des palettes spéciales existent. Les palettes CP (Chemical Pallets) par exemple sont conçues à l’origine pour l’industrie chimique et plastique.

Les palettes les plus courantes :
Palette Europe : 1200 x 800 mm
Demi palette Europe : 800 x 600 mm

Tous droits réservés Matisere - Table Elevatrice - 2018